L’art délicat de ne pas courir

Je sais, il faut que j’arrête avec les photos d’animaux.

Je sais, il faut que j’arrête avec les photos d’animaux.

Pour les accros à la course à pied, ne pas courir ne serait-ce qu’une semaine peut sembler difficile. Oui, tu as bien lu jeune Padawan du running : “difficile” (note que je te traite comme un(e) bleu(e) alors que j’en suis moi-même une).

Pour ma part, ça fait une semaine que je glande rien et je le vis plutôt bien. Bon, je vais bientôt m’y remettre quand même mais on va y aller mollo, au feeling, à la sensation et au plaisir. Cet été, je vire donc paresseux (l’animal, pas l’adjectif). D’ailleurs, j’adore cet animal, il a l’air TELLEMENT sympa et pas prise de tête pour un sou !

Lire la suite