Le jour où je courrai à 12 km/h

12« Ça doit être tellement bien de courir à 12 km/h« . Tel était mon discours il n’y a pas si longtemps que ça. 12 km/h, ça me semblait inatteignable, c’était THE allure. Presque un accomplissement en soit, genre « je fais un 10 bornes à 12 km/h et c’est bon, je peux mourir tranquille« .

Lire la suite