Déculpabilisons, merde !

Mme Je sais toutEn running comme ailleurs, il y au moins deux façons de donner des conseils : la bienveillante et la lourde. Ça ne tient à pas grand chose, tout le monde peut sans doute passer de “donneur de conseils” (bienveillante) à “donneur de leçons” (lourde). C’est une question de nuances.

Lire la suite