Passion VS Raison : le choix des chaussures de running

Detour de la riviere explication

Rappelez-moi d’arrêter d’écrire des articles le dimanche …

Un jour, nous parlions avec un cher ami du fameux cas de conscience passion/raison, à travers l’analyse de la scène de la rivière dans “Pocahontas”. -Oui, mes amis sont des intellectuels-. Donc, si vous regardez cette vidéo, vous comprendrez que Pocahontas choisit d’écouter son cœur et de passer par les rapides plutôt que de se faire chier “dans le lit d’un fleuve calme”. -Elle est comme ça Pocahontas-. Transposée à une affaire de choix de chaussures de course à pied, Pocahontas aurait sans doute acheté les jolies petites Nike sur lesquelles elle a flashé sur Zalando sans se poser la question de si elles conviennent bien à ses pieds, à sa foulée et à sa pratique.
Au contraire, cette semaine, pour choisir mes nouvelles shoes, j’ai écouté ma raison. Ça change.

Jusqu’ici, tout allait bien

Jusqu’ici, j’avais toujours choisi mes shoes sur Internet en fonction, essentiellement, du look de la chose. Des Saucony Ride parfaites, puis des Saucony Kinvara géniales (passant alors à un semblant de minimalisme sans le savoir) et enfin … Des Nike Free Run 3.0 trop canons. Pourtant, pour une fois, j’avais un peu réfléchi ! Je voulais du drop 4 mm comme les Kinvara. Sauf qu’à l’usage, elles m’ont fait super mal aux mollets. Une sortie de 30 min et BAM les courbatures de fou. La faute à leurs semelles souplissimes et super fines, sans doute. Ça ne pouvait plus durer.

Même mon chat les aimait ...

Même mon chat les aimait …

Chez le spécialiste

J’arrive donc dans un magasin spécialisé en course à pied : “bonjour Monsieur, j’ai acheté ces chaussures (montre les Free Run 3.0) et elles me font mal aux mollets (coup d’oeil dubitatif du vendeur), j’en voudrais des nouvelles SVP”. L’Expert jauge la chaussure, me demande de l’ôter, la tortille dans tous les sens. Le couperet tombe : “ça, c’est fait pour porter quelques minutes, pour faire des gammes par exemple. Mais il ne faut pas courir tout le temps avec. Bon, sauf peut-être pour quelqu’un qui court pieds nus depuis qu’il est tout petit”. Ok, comme ça c’est clair.

L’expertise

Mes genoux au 37ème

Mes genoux au 37ème

Je me laisse guider, telle une bonne élève écoutant le Maître. Il me fait monter sur une espèce de machine, me regarde les pieds, la posture, mesure ma pointure exacte, me demande mon volume d’entraînement et le terrain sur lequel je cours. J’avoue, j’ai pas tout bien écouté mais il avait l’air de savoir de quoi il parlait. Je me souviens qu’il m’a dit que j’avais les pieds un peu plats et que j’avais tendance à rentrer les genoux en dedans. C’est vrai, la (seule) (et affreuse) photo que j’ai de mon marathon l’atteste.

Bref, il me file une première paire de Mizuno. Un espèce de bleu et de noir, le tout dans un ensemble loin de faire vibrer une fashionista. Docile, je ne dis rien, enfile la paire et l’Expert m’ordonne d’aller trottiner dehors (sous la flotte) pour me regarder courir. Finalement, il me fait opter pour une autre paire qui devrait permettre de redresser un peu mes genoux. Elles sont roses. Je m’assois donc sur tous mes principes pseudo-féministes, enfile la chose, re-trottine. L’Expert est formel, cette paire est l’Elue.

C’est ainsi que j’achète ma toute première paire de Mizuno. Des Wave Inspire 9 du plus bel effet. Roses donc.

Mizuno Wave Inspire 9

Mes nouvelles partenaires, encore toutes propres avant d’aller gambader dans la forêt avec Cédric (clic sur la photo pour aller sur son blog).

Alors, la raison aura-t-elle le dessus sur la passion ? Vais-je être à l’aise dans ces shoes pas parfaitement à mon goût et exploser tous les chronos ? Réponse dans 6 mois.

(Bon hé, je fais ce que je peux pour rendre le truc palpitant.)

(Comment ça, “ça marche pas ?”).

 

Publicités

34 réflexions sur “Passion VS Raison : le choix des chaussures de running

  1. Ah oui tu changes de tout au tout tu passe d un drop de 4mm à 12mm (si je ne me trompe pas). J ai fait le même chemin que toi en passant des saucony triumph drop 8mm (j avais mal aux mollets à chaque fin de séance) à des mizuno enigma 12mm. Les premières sorties ça fait drôle: semelle rigides, appuis différents, mais au bout de 4 à 5 sorties on s y fait. Puis plus avoir mal à la fin ça change tout…

  2. mouais, pour moi si tu as mal c’est que ton muscle n’est pas encore habitué. Cela se fait doucement. Quand j’ai commencé à modifier ma foulée je ne pouvais plus descendre les escalier ou marcher normalement pendant 2 jours. Maintenant ça va mieux. J’ai aussi des Kinvara 4 et elles sont vraiment pas mal.

    • Ouais, j’ai beaucoup aimé les Kinvara et je reste assez intéressée par les chaussures au drop réduit. Mais j’ai jamais eu mal avec les Kinvaras justement donc ça m’a soûlée. Sinon, l’idée, c’était aussi d’avoir une paire de pompes pour faire la transition en alternant, si transition il doit y avoir. Je peux toujours prendre les Nike pour les sorties courtes, pour la vitesse et éventuellement pour les courses (ça m’a bien réussi ^^).

      • Elles parlent anglais ? elles aiment le haggis, le whisky ?
        Pour revenir à ton sujet, l’alternance, je trouve ça très bien. Gardes les Free Run pour tes sorties courtes entre 6 et 8km et embarques les Mizuno pour toutes autres sorties plus longues !
        Tu aurais pu revenir aux Kinvaras sinon 😉

  3. Si tu abordes le vendeur par « j’ai acheté ces chaussures et elles me font mal aux mollets », pas besoin qu’il soit expert  tu lui demandes implicitement « pouvez-vous me vendre des chaussures avec un drop plus important et un énoôorme amorti ? »
    Cela dit, si dans les semaines qui viennent tu t’aperçois que ça convient à ta foulée, c’est que c’était le bon choix.

    • Je lui ai aussi dit que j’avais eu des Kinvaras et que ça ne m’avait pas posé de problème particulier … Donc c’est pas forcément une question de drop. Mais même si je l’ai fortement aiguillé, c’est un mec qui sait de quoi il parle (même si c’est sans doute pas un fana de minimalisme).

  4. Un très bon choix Mizuno 😉
    Quant aux mollets explosés avec un drop de 4 mn, c’est tout à fait normal au début et c’est vrai qu’il ne faut pas courir très longtemps avec (au début en tout cas).
    Mais une fois le corps habitué, c’est du pur bonheur et tu gagnes sensiblement en vitesse.
    On dit également que ça limite les blessures. Bon ça je ne l’ai pas spécialement constaté. Pour ça je pense qu’il est préférable de faire tourner les chaussures (9 paires de trail, 3 paires de route me concernant… Oui, je sais, ça fait beaucoup et j’en suis pas spécialement fier 🙂 )

    • Ben je crois pas que ce soit le drop qui m’ait explosé les mollets. Les Kinvaras que je mettais juste avant sont en 4mm aussi et elles ne m’ont jamais causé de douleur. Mais les Free Run 3.0 ont des semelles beaucoup plus souples et fines que les Kinvara, c’est ce qui a fait la différence je pense ! Pour la reprise, je suis plus rassurée avec des chaussures bien amorties … Mais je pense que j’y reviendrai 🙂 !
      Après, il parait que c’est bien d’alterner pour ne pas trop habituer le pied à UNE paire … Bon, de là à en avoir 9 … :p (je taquine) !
      Bref, déjà, je suis contente que Mizuno soit plébiscité par des coureurs comme toi, c’est rassurant !

    • Après, les free 5.0 ont un drop plus élevé (8 mm je crois) donc des semelles un peu plus épaisses même si elles restent très souples. Mais c’est clair que ce sont des shoes pour les distances courtes ! On verra ce que donnent les petites Mizuno 😉

  5. Je trouve que ça le fait d’écouter les experts et leur faire confiance sans se poser trop de question. Puis, c’est la possibilité de donner ton impression, échanger avec eux pour ajuster et trouver vraiment le modèle.
    Le rose te va bien Mdame 😉

    • Merci M’sieur ! Oui, c’est assez rassurant de se laisser bercer par les conseils d’un gars. Après je pourrai me faire ma propre opinion s’il s’avère que ça ne me correspond pas … Mais dès que c’est trop technique ça m’ennuie alors bon … ^^

  6. Je cours avec une paire d’Asic hyper basic depuis plusieurs mois… et du coup, après avoir lu les drames de genoux, mollets des uns et des autres, j’ai un peu peur de changer les miennes. En même temps, même si elles font baskets de cross -collège, mes Asics me conviennent très bien… Je n’ai pas la moindre idée de comment une chaussure se choisie (enfin en civile tout de même je me débrouille 😉 ! ) Un expert c’est une bonne idée, ça !

    • Ouais, pour un premier achat ça me semble être une bonne idée d’aller voir un spécialiste ! Après, y’a 2 ou 3 trucs à prendre en compte et qui sont faciles à déterminer (volume d’entraînement, terrain, etc.). Le reste (forme du pied, posture, foulée), c’est vachement plus dur à appréhender je trouve ! Après y’a aussi la guéguerre des pro-minimalisme et des anti … Mais c’est encore une autre histoire. Bref ! Bon courage 😉

  7. Je comprends ton dilemme, j’avoue que d’avoir pris une paire de Nike Jaune Fluo c’était plus pour faire ma fashionnita ^^ Comme toi j’ai re-basculé sur des Mizuno (Wave rider) et sur les longues distances c’est quand même appréciable.. Après au final, rien n’empêche de concilier Glams et confort ^^ Et pour le minimalisme, à mon avis faut quand même une phase transitoire 🙂 Allez dans deux ans tu cours en five-fingers le marathon de Nairobi 🙂

    • Ahah, non j’ai une aversion esthétique pour les five-fingers, je sais pas pourquoi ^^ ! Mais ouais, c’est clair qu’il existe des pompes jolies ET adaptées mais j’avoue que je m’y perds un peu dans cette offre pléthorique. Je sais plus ce qu’il me faut !

  8. Hhhhhaannn mais J’A-DO-RE Pocahontas !!! J’avais même pas lu ton article que j’étais déjà en train de me marrer. Nan mais tu es trop forte : l’air de rien, une petite référence à Pocahontas. FAN FAN FAN ! Je pense que tes amis sont des gens bien. Et vive Pocahontas (et Mulan aussi… je le place hein car, Mulan, elle est juste trop forte…) !

    Et sinon… bon… elles sont roses… je ne t’en veux pas car tu as bien fait de suivre le lit du fleuve calme sur ce coup-ci, et ce n’est pas de ta faute si les marques n ont toujours pas compris qu’on aimerait autre chose que le rose, nous les filles…

    • AAAAAH je suis trop heureuse que tu aimes ma référence à Pocahontas ! C’était (un peu) débile mais je n’ai pas pu m’empêcher héhé ! Mulan est pas mal non plus dans le genre mais je connais un peu moins (comprendre : « je n’ai pas vu le dessin animé 20 fois).

      Mes chaussures roses sont trop roses mais elles ont le chic d’être plutôt confortables et bien amorties. Je n’ai pas l’impression de taper le bitume ! Par contre, il va falloir que je me réhabitue à la grosse semelle … 🙂

      • Mulan, c’est un peu la base aussi tu sais… crois en ma grande expérience 😉

        Sinon, plus sérieusement (même si c’est TRES sérieux Pocahontas et Mulan, attention), moi, j’ai toujours couru avec des Asics (Cumulus ou Nimbus actuellement). Ce ne sont pas des chaussures « minimalistes » comme les Nike Free Run. J’ai toujours eu le pied bien soutenu, un bon amorti et un bon rebond. J’ai une paire de Nike Free Run. Je l’ai choisie car je voulais personnaliser une paire de chaussures et je me suis dit que c’était l’occasion de tester ce genre de chaussures, « effet pieds nus ». J’ai couru 2 fois avec. Ca m’a fait vraiment bizarre. Je n’étais pas vraiment à l’aise. Ma foulée était plus lourde. J’avais l’impression de « taper » dans le bitume à chaque pas. Je ne pense pas qu’elles soient faites pour de la longue distance. J’ai remarqué qu’en côtes elles vont très bien, par contre. Je pense donc les garder pour des terrains vallonnés et sur courtes distances. M’enfin bref, tout ça pour dire que ça ne m’étonne pas vraiment que ça puisse ne pas convenir à tout le monde. Tes Saucony étaient aussi assez minimalistes ?

      • Mes Saucony tendaient vers le minimalisme car le drop était faible et la chaussure était très légère. Par contre, il y avait quand même + de semelle, + d’amorti et moins de souplesse donc finalement, elles sont moins « extrêmes » que les free run !
        Disons que si on veut vraiment passer au « naturel », il faut sans doute y aller progressivement … Je suis pas sûre d’avoir la patience de travailler sur la technique !

      • Bah si t’arrives à atteindre l’objectif du 42′ que tu t’es fixé, tu m’auras rattrapé! Parce que je ne pense pas courir sur la période du printemps et de l’été ou alors ponctuellement. Mais j’vais essayer de faire descendre ce satané chrono sur 10 kilos avant de remonter sur le bike! En attendant j’suis abonné aux séances de kiné pour ma petite cheville gauche! Mais il m’a dit que je pouvais courir malgré tout!!

      • Oh attends, 42′ c’est d’ici la fin de l’année, tu as tout le temps de progresser énormément ! Surtout que toi, 42′, c’est limite ton chrono de base ^^ !
        Bref, fait chier la cheville mais si tu peux courir, c’est déjà cool. Ça va t’éviter de tout perdre comme moi ! Allez, courage et soigne toi bien !

Me laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s