TomTom Runner HDR : mon test !

TomTom Runner HDRVous le savez (ou pas), j’ai eu la chance de gagner la montre TomTom Runner HRM (HRM = avec l’option cardio-fréquencemètre). Cette montre est à mon sens destinée essentiellement aux coureurs sur route (autonomie annoncée autour de 10H) qui cherchent à suivre leurs entraînements sans se prendre la tête sur des programmations de fractionnés hyper complexes.

Avec 10 ans de retard, voici mon retour sur la bête.

Première approche

Au premier abord, la montre m’a bien plu. Elle est légère, pas trop grosse et plutôt sympa esthétiquement. Son bracelet perforé permet une grande légèreté de l’ensemble. Dans le coffret, vous trouvez également une ceinture cardio et un câble qui permet de recharger la montre mais aussi de télécharger vos données sur un ordinateur. Attention, si vous souhaitez recharger votre montre directement sur une prise électrique, il faut se doter d’un adaptateur USB (ou piquer celui de votre chargeur de téléphone héhé).

Tom Tom Runner

Le contenu de la boîte.

La notice est très succincte mais ma foi, je m’en suis sortie ! A vrai dire, je ne lis PAS les notices. Je suis de cette génération qui estime qu’un objet « technologique » doit être compréhensible instantanément. TomTom s’en sort bien là-dessus au contraire de Garmin, qui a tendance à ne pas du tout se mettre à la place de l’utilisateur.

Pour revenir à la montre, cette dernière se compose de deux parties qui peuvent se détacher. L’utilité ? Sans doute, à terme, pourvoir changer très facilement de bracelet ? Parce qu’on peut très bien recharger la montre sans la « démonter ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà. Sinon, la montre est censée chopper hyper rapidement les GPS grâce à la technologie QuickGPSfix. Alors, je n’ai sans doute pas tout fait comme il faudrait mais je n’ai pas observé une rapidité effarante systématiquement…  Mais jamais eu de souci du genre « attendre 30 min avant que la montre ne daigne capter quoi que ce soit » (expérimenté sur Garmin). Donc, ça reste un bon point.

Les menus

A l’utilisation, la montre est assez simple et intuitive. La navigation se fait à l’aide d’un seul bouton situé sous l’écran et qui vous permet d’aller dans les 4 directions. Les trois petits points à droite de l’écran indiquent l’endroit qu’il vous faudra effleurer pour allumer l’écran (à noter qu’il existe aussi un mode « nuit »). L’interface est suffisamment bien faite pour que vous deviniez quasiment instantanément comment naviguer dans les menus. A partir de l’écran d’accueil, vous pouvez cliquer :

A gauche

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Etats de la batterie, de la mémoire, du QuickGPSfix et version du logiciel. Cette dernière info est intéressante : TomTom propose régulièrement des mises à jour de la montre, parfois en fonction des retours de la communauté. Parfait exemple : quand j’ai eu la montre fin septembre, il n’existait pas de fonction fractionnés. Après la première MAJ, cette dernière est apparue. La montre a donc sérieusement upgradé !

En bas

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les réglages type date/heure, vos préférence de navigation et/ou de notifications, votre profil.

A droite 

TomTom Runner menu Tom Tom Runner menu

On rentre dans le vif du sujet et on choisit « course », « tapis » (pour usage en intérieur) ou « chrono » (je vous fais pas un dessin, hein).

Choisissons « course » car c’est ce qui nous intéresse ! Vous pouvez ensuite choisir ce que la montre appelle « l’entrain ». C’est-à-dire, comment vous souhaitez que la montre vous accompagne dans votre footing. Une notification tous les kilomètres ou toutes les 5 min (ou 4, ou 10, comme vous voulez) ? La possibilité de « toper » manuellement tous les kilomètres ? Un objectif de distance/durée/calories ? Maintenir une certaine allure ou une certaine fréquence cardiaque ? Battre le record établi sur votre dernière séance ? Tout cela est possible et très facilement et rapidement configurable.

La fonction fractionnés ou « intervalles »

Ecran de programmation du fractionné.

Ecran de programmation du fractionné.

Voici pour moi la fonction la plus intéressante de cette montre et qui en fait un vrai partenaire d’entraînement. La TomTom Runner vous permet de programmer des fractionnés simples. Vous choisissez directement sur la montre la durée ou distance de votre échauffement puis de vos phases de travail et de repos. Ensuite, vous choisissez le nombre de cycles de phases travail/repos que vous souhaitez faire. Enfin, vous programmez votre récup finale (en durée ou distance, encore une fois). A noter donc, vous ne pouvez pas programmer deux séries de 10 fois 30/30 par exemple. Vous ne pouvez faire qu’une série.

A l’usage, votre montre vous notifie par un bip + vibration + affichage que vous devez changer d’allure. C’est assez sommaire, vous ne pouvez pas personnaliser le texte qui s’affiche (ce qu’on peut faire sur Garmin Forunner 410 et qui m’amuse beaucoup. Je me mets toujours des petits messages genre « à fond les ballons ». Bref, je m’amuse follement quoi). Quelques images pour vous donner une idée de ce à quoi ça ressemble.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’affichage pour la phase de travail d’une série d’un 30/30 (le « 1 » indique que c’est le 1er cycle, t’as donc pas fini d’en chier)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La même pour la phase de repos (sauf qu’on en est au 2ème cycle).

 

Affichage des infos

Lors de votre séance, 3 informations apparaissent sur l’écran : une en grand, que vous pouvez modifier en faisant défiler de haut en bas. Puis, deux en petit, dans le haut de la montre et que vous choisissez préalablement. Perso, je trouve qu’en courant, ces deux informations sont peu lisibles. Cependant, l’information principale est vraiment facile à lire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

BON, je ne courais pas en prenant la photo hein, évidemment, d’où des données farfelues.

Autre manquement assez important pour moi : l’allure/la durée/la distance d’un « tour » (ex. du kilomètre en cours). Vous n’avez la possibilité d’afficher que l’allure instantanée ou l’allure moyenne de toute la séance … Dommage.

Exploiter les données

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A mon sens, c’est là où le bât blesse. Après, c’est peut-être aussi parce que je connais bien Garmin et sa plateforme Garmin Connect. Je ne suis peut-être pas tout à fait objective mais je trouve que la plateforme d’analyse des données proposée par TomTom est vraiment insuffisante. Ceci dit, je pense qu’ils en ont conscience car ils proposent en parallèle d’utiliser la plateforme MapMyFitness qui comprend quelques fonctionnalités supplémentaires. Egalement, vous pouvez transférer vos données sur Garmin Connect (ou autres) si vous êtes fan. Donc, c’est relativement ouvert ! D’autre part, le peu qui existe est assez agréable à utiliser, j’ai donc l’espoir que la plateforme évolue. Je pense que pour nettement se démarquer, TomTom devrait jouer sur l’aspect convivial de sa montre et proposer une plateforme connectée aux réseaux sociaux et communautaire. A suivre …

La plateforme de TomTom

La plateforme de TomTom : jolie mais sommaire

Mapmyfitness

MapMyFitness, avec l’info supplémentaire et pour moi essentielle : le découpage des temps au kilomètre.

Pour conclure

Les +

  • Intuitive, simple d’utilisation
  • Légère
  • Propose l’essentiel des fonctionnalités qu’on peut attendre d’une montre de course à pied ainsi que la programmation de fractionnés simples
  • Évolutive grâce aux MAJ logicielles, marque à l’écoute de sa communauté d’utilisateurs

Les –

  • Plateforme d’exploitation des données insuffisante
  • Fractionnés forcément un peu limités
  • Pas de données « au tour »

 

Je vous avoue que j’ai eu beaucoup de mal à écrire ce test et que je ne suis donc pas tout à fait sûre de vous apporter les informations dont vous avez besoin pour faire votre choix. C’est mon premier vrai test donc j’ai un peu galéré. Aussi, n’hésitez pas à poser des questions ou faire des retours sur la montre si vous la possédez, ça pourrait être utile et je mettrai le post à jour en fonction de ça !

Publicités

31 réflexions sur “TomTom Runner HDR : mon test !

  1. Super ton article ! Je trouve que c’est intéressant de détaillé les différents écrans /info qu’on peut avoir. ça me donne envie de sauter le pas et d’en acheter un, mais p***** c’est cher!

  2. AH BA IL ETAIT TEMPS ! 😉
    Premier vrai test, mais ça me va. J’ai toutes les info avec les photos qui vont avec. Parfait.
    Mais c’est con cette histoire de fractionné, je voulais une montre « surtout » pour ça. Et puis les données au tour c’est un peu la base TomTom hein !! Faudrait se mettre à jour là.
    …par contre j’ai toujours pas fait mon choix entre la TomTom et la Garmin, mais ça c’est moi. Plus on me donne de choix, moins j’arrive à me décider.

    • Juste pour info et pour te compliquer ton choix 😉 , il y a la polar RC3 GPS qui est très bien pour le fractionné, puisque tu programme tout avec détail par le biais de la plate forme informatique Polar pour un prix inférieur à 300€ avec la ceinture cardio.
      Je devrai poster un article dessus avant la fin de l’année…

    • Bon, je cours pas depuis 2 semaines … Mais je cours plutôt avec Garmin. Aussi parce que la forunner 410 est très certainement une gamme au dessus de la TomTom… du coup je me suis habituée au « luxe » 😛

    • Je préfère Garmin pour l’instant parce que j’ai besoin d’une montre qui permette de programmer des fractionnés un peu « complexes » (TomTom Runner et Garmin 410, c’est pas la même gamme de prix) et que j’aime bien Garmin Connect. Après, j’ai vu passer rapidement un article sur une appli mobile TomTom qui fonctionnerait en bluetooth avec la montre … Et là je trouve ça super intéressant ! Parce qu’en gros, j’allume mon ordi quasi uniquement pour déverser mes données de CAP (bon, et pour écrire mon blog aussi, soyons honnêtes ^^).
      Si TomTom parvient à se démarquer sur le plan de la mobilité et de l’aspect « communautaire », ils auront tout gagné je pense.

  3. Salut,

    On l’a attendu et il est arrivé et en 2013. Bravo.
    Beau CR, ça rejoint mon impression.
    Juste une précision pour le GPS, on peut dire qu’il y a deux mode de fonctionnement:

    – le classique: tu allumes la montre et tu attends
    – le speedy: tu as connecté ta montre à ton ordinateur (on va dire en gros une fois par semaine) et tu mets à jours la base des satellites connus par le GPS. Et là speedy gonzales, 15sec pour accrocher le signal

    Sinon, les MAJ du firmware sont très fréquentes. D’ailleurs la vitesse a été ajoutée à la simple notion d’allure.

    En terme de rapport qualité/prix, je pense qu’il est difficile de faire mieux.
    Pour ceux qui veulent effectivement créer des séances complexes ou des fractionnés complexes, on risque de toucher au limite du produit et il faudra se tourner vers GARMIN, POLAR et SUUNTO. Mais pour les autres, c’est du tout bon.

    Un dernier point, elle n’est pas compatible avec la technologie ant+ donc vous ne pourrez pas utiliser vos anciennes ceintures cardiaques. Elle utilise la connexion bluetooth basse consommation.

    Je profite du CR et des fêtes pour signaler à ceux qui cherchent un cardio-gps d’occasion que je revends deux GARMIN: une 305 et une 210.

    Bonne journée

  4. Perso, je n’ai jamais testé une montre TomTom, mais j’ai un très mauvais préjugé par rapport à cette marque. En effet, je connais quelqu’un qui a acheté une montre TomTom pour son entrainement à un ironman. Dès la première utilisation, il a pu voir que les infos pour la nage étaient complètement à côté de la plaque. Les distances n’étaient pas bonnes.
    Du coup, oui, ce n’est pas la même montre car c’est une montre qui gère les 3 sports, mais bon… ça refroidit tout de même et ça laisse à réfléchir quant au sérieux des personnes qui travaillent sur le matériel. J’ajoute que ce n’était pas un problème spécifique à sa montre. Il a pu voir sur des forums que le problème était récurrent.
    Moi, ce genre de choses, c’est rédhibitoire.

    • Je comprends complètement ton a priori … Une autre personne a remonté un mécontentement assez fort contre la Multisport sur un autre post ici. Après, la TomTom Runner me semble de meilleure facture. Pour moi, c’est une bonne montre pour quelqu’un qui ne souhaite pas mettre 300€ dans une montre et qui cherche quelque chose de simple.

  5. Sympa cet article. Pour le moment, débutante en course à pied depuis 6 mois, je n’ai toujours pas oser investir dans une montre. D’abord parce que je voulais savoir si j’allais « m’accrocher », et puis parce que je ne savais pas ce dont j’avais besoin en terme de fonctionnalités! Aujourd’hui je commence à y voir plus clair, et ton article me permet d’avoir de vraie info, et pas une notice d’utilisation qui ne m’aide pas dans mon choix!

    • Tu as bien raison d’attendre ! C’est vrai que ça aide à structurer l’entraînement mais c’est quand même un sacré investissement donc mieux vaut être sûr(e) de bien être « mordu(e) » avant de se lancer. Et bienvenue dans la blogosphère, sinon 😉

  6. 1ère sortie avec ce matin: très facile d’utilisation. Les petits chiffres en haut sont illisibles pour moi sans lunettes… mais excellente impression d’ensemble. Dommage pour les fractionnés multiples mais attendons une mise à jour ?par contre au retour connection ordi et là rien ne se retrouve sur les 2 sites tomtom et mapmyfitness ! mes comptes sont bien créés, et j’ai perdu l’historique dans la montre, il faut que j’approfondisse ça …

    • Oui, je suis d’accord pour les chiffres en haut, même sans lunette, c’est assez peu lisible ! Bon, c’est cool qu’elle te plaise en tout cas. Bizarre cette histoire de perte de données, ça ne m’est jamais arrivé. Bon courage dans tes recherches 😉

      • j’avais juste oublié de te féliciter pour cet essai qui est tout bon connaissant le produit !! la perte des données semble rétablie sur un essai indoor, à vérifier à la prochaine sortie.

    • Bonjour Simon ! Effectivement, pour le moment, il n’y a que l’affichage min/km de dispo mais suite aux nombreuses demandes de la « communauté », TomTom annonce une MAJ du logiciel courant janvier qui doit intégrer l’afdichage en km/h !

Me laisser un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s